RECHERCHE     







Milieu de dépôt - Modèle de bassin stratifié
Agrandir

Comment le gaz de schiste se forme-t-il?

Deux théories expliquent la formation du gaz naturel. La plus populaire est la théorie organique, qui soutient que la formation du gaz naturel débute avec la photosynthèse, un processus selon lequel les végétaux utilisent l’énergie solaire pour transformer le dioxyde de carbone et l’eau en oxygène et en hydrates de carbone. Les restes de ces plantes, de même que les formes animales qui les ont ingérées, sont enfouis par des sédiments. À mesure que s’accroît la charge sédimentaire, les hydrates de carbone se transforment en hydrocarbures sous l’effet de la chaleur et de la pression. Le gaz naturel se forme dans des roches mères organiques, des schistes noirs à grain fin. Sous l’effet de la pression constante exercée par les sédiments, la majeure partie du gaz naturel migre des roches mères vers des roches plus poreuses tels le grès et le calcaire. On appelle « gaz de schiste » le gaz naturel demeurant dans les schistes.

La seconde théorie est la théorie inorganique, qui avance l’hypothèse que les hydrocarbures ne proviennent pas de végétaux et de matières animales enfouis, mais ont plutôt été emprisonnés dans la terre lors de sa formation. La probabilité que cette théorie puisse s’appliquer au gaz de schiste est très faible.








 

  
Dernière mise à jour

Gouvernance | Partenaires en énergie | Nos principes de base | Conseillers
Énergie canadienne | Pétrole et gaz naturel | Charbon | Nucléaire | Thermique | Hydroélectricité
Biomasse | Éolienne | Solaire | Pile à combustible | Géothermique
Accueil | À propos de nous | Bulletin
Carrières | Marché de l'énergie | Éducation sur l’énergie
English

Commandes et information 1.877.606.4636 ou par courriel Service d'information
Avis légal | Déclaration de confidentialité | Droits d’auteur | Nouvelles provenant de fils de presse
©2002-2003 Centre canadien d’information sur l’énergie. Tous droits réservés.